Présentation du comité du Loiret contre l’aéroport Notre-Dame-des-Landes

vendredi 1er mars 2013

Le projet d’aéroport du Grand-Ouest est un projet destructeur, inutile, imposé et coûteux

Destructeur car il occuperait 2000 hectares de terres agricoles bocagères d’une biodiversité exceptionnelle, alors que notre pays subit un recul accéléré des terres arables disponibles. Il met en péril une des dernières zones humides de la région et va à l’encontre de la Loi sur l’Eau. Ce projet d’un autre siècle va à l’encontre des politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui, seules, peuvent limiter les conséquences désastreuses du réchauffement climatique.

Imposé car ce projet d’un autre temps (il a été initié en 1963 !) est, à en croire les sondages successifs, rejeté à chaque fois par une majorité d’habitants de la région (60% contre selon Presse Océan). L’inexcusable brutalité, reflet du mépris dans lequel est tenue la population, révèle l’autisme de barons locaux désireux, en dépit du bon sens, de laisser impérativement leur empreinte sur le terrain, fût-elle nuisible, destructrice et dépassée avant même d’être réalisée.

Inutile car l’aéroport de Nantes Atlantique n’est pas saturé et ne connaît pas de problème de sécurité. L’alternative d’une réorientation de la piste de l’aéroport actuel supprimerait le survol de Nantes et les nuisances sonores qu’il engendre. Une étude réalisée par un cabinet indépendant pour le compte du CEDPA (Collectifs d’Elus qui Doutent de la Pertinence de l’Aéroport de Notre Dame des Landes) remet en cause l’utilité publique du projet et son intérêt économique. Les exemples de Mirabel au Canada ou de Ciudad Real en Espagne attestent qu’un nouvel aéroport n’apporte pas le développement économique annoncé.

Coûteux car, à un moment où le gouvernement n’a que la réduction des déficits à la bouche et alors que l’urgence sociale gagne du terrain, rien ne peut justifier de détourner des centaines de millions d’euros vers une infrastructure dont l’utilité sociale n’est pas démontrée. Le recours à un partenariat public privé laisse tous les bénéfices de cette opération à une seule entreprise, Vinci, en lui garantissant un retour sur investissement exorbitant. On peut légitimement s’étonner que cette même entreprise emploie aujourd’hui l’ancien préfet de Loire Atlantique, après que celui-ci a joué un rôle dans l’attribution du contrat.

Et chez nous ?

Le Loiret connaît aussi de nombreux projets d’infrastructures inutiles et coûteuses faisant suite à la catastrophique autoroute A19, également concédée au groupe Vinci. Les terres agricoles et les finances des collectivités locales du Loiret sont aujourd’hui menacées par un projet de deuxième ligne grande vitesse Paris-Lyon, par de multiples projets routiers, notamment de nouveaux franchissements de la Loire ou encore par le projet d’Arena à Orléans.

Voilà pourquoi les membres de ce comité et les organisations qui les soutiennent sont solidaires de la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame des Landes. Ce projet, exclusivement en faveur d’une multinationale et au détriment des populations, est le symbole de l’absurdité d’un développement productiviste aveugle qu’il faut abandonner. Il doit être définitivement enterré. C’est un enjeu national.

Les paysans de Notre-Dame-des-Landes et leurs nombreux soutiens montrent au contraire l’exemple d’une vie riche en échanges et solidarité en développant de « petits projets utiles » : agroécologie, AMAP, circuits courts, monnaies locales, habitats groupés et écologiques, préservation des semences paysannes… Nous soutenons leur résistance et nous sommes révoltés par la répression, la violence et les expulsions que le gouvernement a choisi d’employer depuis quelques semaines ainsi que l’acharnement du premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à poursuivre ce projet. Contre tous les grands projets inutiles, multiplions les petits projets utiles !

Collectif citoyen soutenu par les organisations suivantes (première liste)

Amap Terre en vie, Association pour la décroissance conviviale, ATTAC 45, Confédération paysanne du Loiret, Europe Écologie Les Verts Gâtinais & Orléanais, FSU45, Groupe Gaston Couté (Fédération anarchiste), Nouveau parti anticapitaliste, Parti de Gauche, Solidaires Loiret, Terre de liens Centre.

Contact

Contact : comite45NDDL orange.fr